Obtention de résultat de la consommation énergétique

Il ne faut pas oublier que la Certification des bâtiments est basée sur un protocole précis que le Certificateur se doit de suivre. Mais ne perdez pas de vue qu’il s’agit là en fait d’une modélisation reproductible qui ne reflète pas exactement la réalité mais qui s’en approche fortement.

Le résultat vous donnera une évaluation de la consommation spécifique primaire de votre bien, exprimée en kwh par m² par an.

La consommation spécifique en énergie primaire est calculée en tenant compte de la consommation d'énergie pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire, les auxiliaires et le refroidissement éventuel du bâtiment. Ces consommations sont calculées pour un usage standardisé c'est à dire une température moyenne intérieure, le taux de ventilation volontaire, les besoins en ECS etc.

Cette consommation est ensuite divisée par la surface de plancher chauffée de votre bien. Une construction neuve (depuis mai 2010) se devra de respecter une valeur de maximum 170 kWh/m² par an, ce qui correspond à +/- 17 litres de mazout ou 17 m³ de gaz pour une surface de 1m² et par année.

Ainsi une maison récente de 100m² de surface chauffée devra donc avoir une consommation spécifique inférieure à 17.000 kWh par année soit 1700 litres de mazout ou m³ de gaz.

Ne vous étonnez donc pas que votre bien plus ancien et plus vétuste obtienne une valeur bien supérieure à cette norme actuelle. La moyenne se situe autour des 350 kWh/m² par an.

Mais la plupart des biens construit dans les années ’60-’70 dans lequel il y a des installations anciennes par exemple se situeront  autour des 500 kWh/m² par an et au dessus !

 

You are here En pratique Obtention du résultat en kWh/m2